Maison Klaus

MK_Piano_Barge_1

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre,
et finit par perdre les deux. »
  (Benjamin Franklin)

Alors, plutôt que ce triste cinéma sécuritaire aux relents de matin brun, préférez le concert de Maison Klaus ! Venez écouter une belle musique, où la liberté s’exprime autant par les mots que par sa forme improvisée, où l’on est au chaud et en bonne compagnie :

Klaus Blasquiz : chant, percussions
Laurent Cokelaere : basse
Benoit Widemann : claviers
Gilles Erhart : claviers
Denis Leloup : trombone
et en “special guest”, Francis Arnaud : batterie

C’est aussi le plus bel hommage que l’on puisse offrir aux victimes de ces monstrueuses atrocités : restons vivants et restons libres.

Vendredi 4 décembre à 21h30
au Baiser Salé, à Paris

Plus d’infos, réservations

(Les opinions exprimées ici n’engagent que moi.)