Concerts de janvier

Maison Klaus fait sa rentrée

MK_Piano_Barge_1

Maison Klaus revient au Baiser Salé le jeudi 15 janvier (21h30).
Klaus Blasquiz, chant, percussions
Benoit Widemann, claviers
Gilles Erhart, claviers
Denis Leloup, trombone
Laurent Cokelaere, basse
Éric Lafont, batterie

DSC04580

… et le vendredi 23 aux Petits Joueurs,
avec Stéphane Huchard en invité à la batterie.

Maison Klaus joue Motown au Triton

Klaus BlasquizKlaus Blasquiz rend hommage à la Motown, cette compagnie de disques mythique de Detroit qui a produit les plus grands noms de la soul et de la pop, des Temptations à Marvin Gaye, de Stevie Wonder à Jimmy Ruffin, en passant par Michael Jackson ou The Supremes.

Il réunit autour de Maison Klaus une ribambelle d’invités : la rythmique légendaire de Magma, des cuivres et des voix… Cette année, le gardien de la “maison française du blues” fait appel aux monstres sacrés de la Zeuhl pour honorer les dieux de la Soul !

Maison Klaus :

Klaus Blasquiz : chant, percussions
Laurent Cokelaere : basse
Benoit Widemann : piano, Moog
Gilles Erhart : orgue, piano
Stéphane Chausse : saxophone, EWI
Éric Lafont : batterie

Invités :

Christian Vander : batterie
Jannick Top : basse
Maria Popkiewicz : chant
Yvon Guillard : trompette
Alain Guillard : saxophone
James MacGaw : guitare
Jean-Do Sallaberry : guitare

 

Jeudi 26 juin à 21h au Triton
Plus d’infos, réservation

 

Benoit Widemann Quartet

À la frontière du jazz et de la fusion, le 4tet de Benoit Widemann revient avec un répertoire enrichi, poussant encore et toujours l’exploration de cet univers si particulier où se mêlent énergies puissantes et nuances extrêmes.

Benoit Widemann, que l’on connaît pour son travail avec Magma, Alien Quartet, Fusion, Dan Ar Braz, Jean-Michel Kajdan, Sylvin Marc, Maison Klaus…, est ici brillamment entouré de la guitare enchanteresse d’Olivier Louvel (Antoine Illouz, ONB, Bendik Hofseth, Eric Lelann, Stephano Di Battista, Billy Cobham…), de la basse magique de Gilles Coquard (Biréli Lagrène, Marcel Loeffler, Mino Cinélu, Nilda Fernandez…) et de la batterie lyrique de Nicolas Viccaro (Sylvain Luc, Linley Marthe, Étienne M’Bappé, Hadrien Féraud…).

Un quartet de rêve, vendredi 13 juin à 21h30, au Baiser Salé

Plus d’infos, réservation

benoit widemann quartet

Photos © Pauline Pénicaud — Tous droits réservés